De Gaulle c'était autre chose...

Publié le par Politiquement Jeunes


Charles De Gaulle - Quebec Libre
Vidéo envoyée par ramboxp
Le 24 juillet 1967, le président de la République française Charles de Gaulle prononce un discours à Montréal au Québec. Lors de ce discours, le général de Gaule prononce les célèbres mots Vive le Québec libre. Franchement, en se replaçant dans le contexte de la guerre froide à l'époque, cela a autrement plus d'allure et de porté que le dérapage incontrôlé, entre deux portes, de la candidate socialiste. N'est pas président de la République qui veut...

Publié dans Politiquement Jeunes

Commenter cet article

yop 13/02/2007 11:50

Il faut arréter de raconter n'importe quoi Sarkozy caniche de Bush, c'est ridicule et cela ne veut rien dire.
Dois je te rpler que si la France a dit non à l'Euriope c'est en partie à cause des amis de Madame Royal. Or la construction d'une Europe politique était le meilleur moyen de défendre les intérêts Européens et nationaux.... au niveau mondial;Je crois que Sarkozy a fait campagne pour le oui.
Qt à ségolène Royal le vrai problème c'est qu'elle n'a aucune vision de ce que la diplomatie française pourrait être. elle s'adapte en fction des pers qu'elle a en face d'elle.
Le meilleur exemple son voyage en Chine, pourquoi s'est elle sentie obligée de faire des louanges de la justice chinoise... car la encore il faudrait lui rappeler que défendre les drts de l'homme ca ne se fait pas que dvt des caméras mais lors de visites ds des PI pas tjrs trés respectueux de l'Homme....
je pourrais multiplier les exemples.

Jean-Philippe 30/01/2007 22:31

Et en 2007, si de Gaulle était encore là, il voterait Royal, pour empêcher de voir réduit à néant la tradition d'une véritable voix de la France sur le plan diplomatique. Sarkozy va s'aligner sur la diplomatie américaine, en bon caniche de Bush, comme Blair l'avait fait au temps de la guerre en Irak Un peu d'ironie : C'est effectivement un bel exempleà suivre que les effets désastreux de la politique internationale Bush depuis 2000. Un moyen et un proche orient déstabilisé et mis à feu et à sang, tout ce qu'il fallait faire pour nourrir le terrorisme de nouvelles vocations. Sarkozy ne sera pas élu. Parce que les gens ne sont pas dupes.